Objectif zéro déchet dans la salle de bains !

|Lifestyle

Une salle de bains zéro déchet, ce serait le top ! Mais par où commencer ? Que peut-on mettre en place et comment s’y prendre ?  D’abord, commençons par nous rappeler que chaque petit geste compte. Une transition écologique se fait généralement petit à petit, donc surtout ne vous mettez pas la pression si tout n’est pas parfait dans votre démarche zéro déchet 😉 Nous avons décidé de commencer notre objectif O déchet par une pièce facile : la salle de bains ! 

Mais que fait-on ? 

On se lave les dents !

Pour les amateurs de DIY, il est tout à fait possible de faire son propre dentifrice maison ! Prenez :

  • 1 c. à. s. de bicarbonate de soude
  • 4 c. à. s. d’argile blanche
  • 5 gouttes d’huile essentielle de menthe

Mélangez les ingrédients pour obtenir une poudre homogène et le tour est joué.
Pour l’utiliser, appliquez la poudre sur une brosse à dent mouillée. Rassurez-vous : si ça ne mousse pas, c’est normal, ça n’en reste pas moins tout aussi efficace.

Pour les plus flemmards, comme nous, il existe du dentifrice solide. Humidifiez votre brosse à dents, frottez le galet puis brossez-vous les dents. Quand vous avez fini, faites sécher le galet sur une petite soucoupe. Une alternative écologique et économique.

On se lave les oreilles !

Plusieurs alternatives aux cotons-tiges existent ! Vous avez déjà entendu parler des oriculi ? Si le nom peut faire un peu peur, mais ce sont tout simplement des cure-oreilles écologiques en bambou.

Pour les plus traditionnels d’entre nous, il existe également des cotons-tiges biodégradables. La tige est en bambou et les extrémités en coton.

Une solution moins connue, mais tout aussi efficace : le spray auditif. Il est à pulvériser dans l’oreille une fois par semaine. Ce produit contient de l’eau salée qui va fluidifier le cérumen et le diriger vers l’extérieur.

Mais le plus simple et le plus écologique reste le traditionnel petit jet d'eau le matin sous la douche. Vous pouvez mettre un peu de savon, rincez, essuyez et le tour est joué !

On se lave le corps et les cheveux !

Le savon pour le corps en bloc est bien connu, mais connaissiez-vous le shampooing solide ? Plus besoin de se soucier des millilitres dans vos bagages, le shampooing solide se glisse partout !

Mais comment l’utiliser ? Commencez par mouiller vos cheveux, jusque-là ce n’est pas très sorcier. Puis faites mousser le shampooing dans vos mains, ou même directement sur la tête. Une fois que vous avez assez de mousse, vous pouvez l’appliquer sur vos cheveux en faisant des mouvements circulaires et en massant délicatement votre cuir chevelu. Dernière étape : rincer.

Si vous êtes assez réticents à l’idée d’utiliser du shampooing solide, vous pouvez tout aussi bien acheter du gel douche en vrac. Il existe pas mal d’épiceries où vous pouvez venir remplir vos récipients.

On se protège les aisselles !

Tout comme le savon et le shampoing, il existe aussi du déodorant solide comme celui de chez Sebio par exemple. Il vous permettra de garder une peau sèche et convient mieux pour les peaux sensibles.

Vous pouvez également le fabriquer vous-même et le mettre dans un récipient réutilisable. Pour cela, nous vous conseillons la recette de Zero Carabistouille. Du bicarbonate de soude, de l’huile de coco, de la fécule de maïs, des huiles essentielles de palmarosa et le tour est joué. Vous obtenez un super déo zéro déchet !

La troisième option est d’appliquer de la pierre d’alun, il suffit de l’humidifier et de l’utiliser directement sur des aisselles propres et sèches.

Le zéro déchet rayon femmes

Pour réduire votre production de déchets au moment de vous démaquiller, vous pouvez utiliser des lingettes démaquillantes lavables. Elles se trouvent facilement en magasin. Vous faites un petit stock de 10 à 15 lingettes et vous êtes parties pour des années. Vous pouvez généralement utiliser les 2 côtés de la lingette et puis la passer à la machine à laver, tout simplement ! Si vous êtes bonnes en couture, n’hésitez pas à les faire maison 😉

Encore mieux ! Vous pouvez utiliser de l’huile de coco pour vous démaquiller. Il suffit d’en prendre un peu sur le creux de votre main et de frotter votre visage. Le maquillage part super facilement, c’est doux et en ça sent trop bon ! L’huile de coco se trouve facilement, elle est même en grande surface 😉

Nous avons récemment testé un gommage pour le corps fait maison... Résultat ? Approuvé ! La recette ? Un peu de sucre de canne, de café moulu, d’huile d’olive, on mélange le tout et votre gommage est prêt. Etant fans de café, l’odeur est à tomber ! Et comme prudence est mère de sûreté : attention à ne pas tomber dans la douche, l’huile pourrait vous faire glisser 😉

Il existe également de nombreuses recettes pour faire votre propre crème de jour. Nous avons retenu cette recette de Julien Kaibeck, que vous pouvez réaliser en 30 secondes dans le creux de votre main. Un peu de gel d’aloe vera, un peu d’huile végétale de votre choix et vous frottez dans les mains. Simple comme bonjour !

Abat les tabous, plusieurs solutions O déchet existent aussi pour les règles ! La coupe menstruelle, qui devient de plus en plus connue, les serviettes lavables ou les culottes lavables. Ces alternatives aux tampons et serviettes hygiéniques se trouvent à peu près partout, sur Internet ou dans les magasins de cosmétique.

Le zéro déchet rayon enfants

Nous vous avions récemment partagé l’expérience d’une jeune maman qui avait testé et approuvé les couches lavables. Découvrez l’article si vous voulez en savoir plus.

Le zéro déchet rayon hommes

Et oui les hommes n’échappent pas à la règle. Le rasage zéro déchet est tout à fait possible. Pas de panique, vous n’allez pas perdre un bras, juste quelques poils ! Vous aurez besoin de 3 accessoires : un blaireau, une lame et un savon à raser.

Préférez un blaireau doux, à poils soyeux et de bonne qualité, de cette manière, il vous tiendra longtemps. Pourquoi utiliser un blaireau ? Il va permettre de créer une mousse épaisse qui protègera la peau et assouplira les poils.

Nous parlons bien ici d’une lame, sans plastique, comme nos grands-pères utilisaient. Il faut un petit temps d’adaptation, mais une fois qu’on l’a bien en main, on ne la quitte plus. Deux types de lames existent : les plates pour les débutants et les obliques pour les barbes plus épaisses.

Au niveau des savons à raser, vous pouvez utiliser le bon vieux savon de Marseille ou même du beurre de karité.
Dernière étape : l’hydratation. Pour hydrater votre peau après le rasage, vous pouvez utiliser du gel pur d’Aloe Vera. L’Aloe Vera apaise instantanément. Pour les coupures, la pierre d’alun est parfaite.

Il est peut-être nécessaire de rappeler que si vous appliquez ne fût-ce que quelques alternatives, vous pouvez déjà être très fiers de vous ! La transition écologique est une action citoyenne propre à chacun qui nécessite des adaptations à adopter dans le temps.
Avez-vous des bons plans 0 déchet à nous partager ? Partagez-nous votre expérience sur notre page Facebook !

Est-ce que cet article vous a plu ?

Prenez le temps d’un clic pour nous partager votre avis et faire en sorte que nos prochains articles correspondent encore plus à vos besoins.

Merci de nous avoir partagé votre avis.

  • Partager cet article